tisane mode d'emploi
Natur'elles Plantes médicinales

Tisane maison, mode d’emploi

Qui a dit que la tisane était réservée aux grands-mères ? Sûrement pas moi ! Tisane pour se relaxer, tisane pour se réchauffer, tisane pour se rafraîchir, tisane pour digérer … toutes les excuses sont bonnes pour profiter des bienfaits des plantes. Forcément, la facilité voudrait que nous achetions les tisanes en sachet prêtes à infuser achetées en supermarché (bio évidemment), mais ce serait passer à côté du plaisir de faire ses tisanes soi-même !

Si comme moi vous avez envie de goûter au plaisir de préparer une bonne tisane maison et faire vos propres mélanges, voici quelques conseils : Température de l’eau, tisane en infusion ou en décoction, dosage des plantes…

 

L’art et la manière de préparer une bonne tisane

Ustensiles pour préparer une bonne tisane

Pour préparer une tisane, pas besoin de grand-chose : une casserole ou une bouilloire et une cuillère en bois. Perso j’évite les petites boules à thé ou les cuillères à tisanes. Je préfère filtrer mes tisanes avec des filtres en papier ou la chaussette à thé réutilisable (il est bien entendu qu’on évite aussi d’utiliser les chaussettes de son mari ou de son petit dernier 😉). Il existe également des théières en verre ou en porcelaine avec des filtres intégrés.

L’eau, un élément majeur dans la préparation de votre tisane

L’eau joue un rôle majeur dans la réalisation. Idéalement, elle doit être pauvre en calcium, faiblement minéralisée et dotée d’un pH le plus neutre possible pour ne pas dénaturer les principes actifs des plantes. Si l’eau de votre robinet remplit tous ces critères, parfait sinon choisissez dans le commerce des eaux comme : la Volvic, la Mont Roucous. Une eau tout juste frémissante à 70°C est préférable à de l’eau en ébullition. En effet, les saveurs et les bienfaits des plantes se détériorent avec de l’eau bouillante (100°C et plus). Pour ceux qui utilisent une bouilloire électrique, laissez reposer une dizaine de minutes avant de verser sur vos plantes.

Tisane avec ou sans sucre ?

On évitera de rajouter du sucre (y compris et surtout la stévia) dans sa tisane, car il aura tendance à dénaturer le goût et à diminuer les bienfaits des plantes. Si vous avez besoin d’une note sucrée, optez pour un peu de miel.

 

Plantes fraîches ou sèches ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les principes actifs de la plante sont plus importants à partir de plantes séchées. Toutefois, rien ne vaut la tisane des plantes de son jardin. Fraîchement coupées, elles vous offriront une tisane plus goûteuse. Dans les 2 cas, les plantes utilisées devront être hachées le plus finement possible pour diffuser un maximum d’arôme. Pour les feuilles et les fleurs, utilisez une paire de ciseaux ou un petit hachoir ; pour les racines sèches par contre il faudra broyer les racines avec un robot ou un moulin à café

Au niveau des dosages, compter 10g de plante fraîche pour 3g de plante sèche

 

Différence entre infusion ou décoction ?

Suivant la partie de la plante utilisée, le mode de préparation de la tisane sera différent.

Préparation d’une infusion

L’infusion consiste à verser une eau frémissante sur les plantes et laisser infuser en couvrant pendant une dizaine de minutes avant de filtrer. On utilise ce mode de préparation pour les parties tendres de la plante : les feuilles et les fleurs.

Préparation d’une décoction

La décoction consiste à mettre la plante dans de l’eau froide, à porter à ébullition 3-4 minutes puis laisser infuser à couvert pendant 10 minutes. Ce mode de préparation convient aux parties dures de la plante : racines, écorces, graines.

 

Les 1001 vertus des tisanes

Bien entendu, on peut consommer une tisane  pour le plaisir, mais on peut aussi en boire pour soulager certains maux. Voici quelques plantes à utiliser en fonction des bienfaits souhaités.

Avant de dormir, une tisane apaisante :

Tilleul, verveine, mélisse, aubépine, passiflore, camomille …

Après un bon repas, une tisane digestive :

sauge, fenouil, bardane, citronnelle, menthe poivrée, curcuma, gingembre …

Pour bien commencer la journée une tisane revitalisante :

cannelle, pissenlit, ginseng, gingembre, hibiscus …

 

Prochainement sur le blog, des idées de tisanes de saison. En attendant, à vous de réinventer l’eau chaude en créant vos propres mélanges et votre corps vous dira merci ! N’hésitez pas à nous partager vos idées de mélanges en commentaires.

 

Rappel : Tous ces conseils ne valent que si vous êtes en bonne santé générale et ne souffrez d’aucune maladie. A noter que certaines plantes peuvent altérer l’effet de certains médicaments aussi, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin ou votre pharmacien avant de vous lancer dans une cure de tisanes.

Vous aimerez peut-être ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *