Plantes sauvages et médicinales

Sécher les plantes aromatiques et médicinales

Afin de profiter l’hiver prochain, des trésors offerts par la nature au printemps ou en été, il est intéressant de faire sécher les plantes issues de vos cueillettes.

Voici quelques conseils de base pour sécher et conserver vos plantes afin de préserver au mieux les principes actifs de la plante.

Comment sécher les plantes ?

Où faire sécher les plantes ?

  • Le lieu choisi devra surtout être bien sec.
  • Il faudra faire sécher vos plantes dans un endroit bien ventilé afin de bien faire circuler l’air. Une pièce où il est possible de faire un courant d’air est une bonne solution.
  • Afin de préserver les principes actifs de la plante, il est primordial de faire sécher les plantes à l’abri du soleil.
  • Idéalement, le séchage devrait se faire à température constante.

Méthode de séchage

Il existe plusieurs méthodes de séchage :

La première : le séchage en bouquet. Il suffit de pendre le bouquet sur une corde à linge. Simple à mettre en place, c’est souvent la méthode la plus utilisée pour les cueilleurs débutants.

La deuxième méthode consiste à utiliser un déshydrateur. On en trouve facilement dans le commerce à des prix raisonnables pour déshydrater les fruits, légumes et les viandes. Idéal pour les plantes comme la mauve, le plantain lancéolé, la guimauve, la violette… qui ont besoin d’un séchage rapide sans humidité. L’inconvénient c’est qu’on ne peut pas faire sécher les plantes en grande quantité.

Enfin, vous pouvez également opter pour un séchage à plat. Pour cela, utilisez des cagettes que vous empilerez les unes sur les autres. L’avantage quand on utilise des cagettes, c’est qu’elles permettent la circulation de l’air. Vous pouvez également sécher les plantes à plat sur un vieux drap déposé sur un lit. Il faudra par contre prendre soin de remuer les plantes délicatement régulièrement afin de les ventiler. Pour un séchage à plat, si vous êtes un peu bricoleur (se) où si vous avez un(e) bricoleur (se) dans votre entourage, vous pouvez également construire un séchoir à partir de cadres et de moustiquaires.

Tuto de réalisation d’un séchoir à plantes

Comment conserver les plantes aromatiques et médicinales ?

La conservation des plantes aromatiques ou médicinales pourra se faire dans un sac en papier ou en tissu (surtout si vous avez peur que la plante ne soit pas totalement sèche, notamment pour les racines et les fruits). Dans le cas où vous êtes certains que la plante est parfaitement sèche, le mieux est de les conserver dans un bocal fermé hermétiquement et rangé dans un endroit sec, à l’abri de la lumière. Il est important de noter sur une étiquette le nom de la plante, la date de la récolte et pourquoi pas la provenance. Il est recommandé de consommer la plante séchée dans l’année afin qu’elle conserve un maximum de propriétés et de gout.

Maintenant que vous savez comment faire sécher et conserver les plantes dans les meilleures conditions, vous pourrez pleinement profiter de leurs bienfaits l’hiver prochain en réalisant vos propres tisanes.

Vous aimerez peut-être ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *