cosmétiques maison Natur'elles

Comment réaliser un baume à lèvre maison

L’hiver arrive et avec lui les premiers froids !

Notre peau risque d’être malmenée pendant les prochains mois. Dehors, le froid, le vent voire la neige, le soleil et la réverbération vont mettre la peau de notre visage à rude épreuve. Dedans ce n’est pas mieux, car le chauffage lui non plus n’est pas notre ami !

Ce sont nos lèvres qui vont trinquer en premier.

Pas de panique ! Notre baume à lèvres maison arrive à la rescousse !

Si vous êtes comme nous et que vous appréciez de connaitre la composition des produits que vous utilisez, alors, nous avons la solution :

Réalisez votre propre baume à lèvre 100 % naturel.

Un baume à lèvre maison est extra simple et rapide à réaliser. Suivez le guide …

Quels sont les ingrédients pour réaliser votre baume à lèvre ?

La règle est simple. Vous devez mélanger un beurre végétal : karité, cacao… avec une huile végétale ou plus : huile de pépin de framboise, onagre, bourrache… et une cire végétale : cire d’abeille, de soja… Pour parfaire ce mélange, libre à vous d’ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles.

Pour 4 baumes à lèvre de 10 grammes chacun, il vous faut :

50 g de beurre de karité  soit environ 3 cuillères à soupe

20 g de cire d’abeille soit environ 1 grosse cuillère à soupe

1 cuillère à soupe de miel (nous avons utilisé du miel de thym)

5 ml d’huile de pépin de framboise

5 ml d’huile de rose musquée

10 gouttes d’huile essentielle de verveine citronnée

4 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic

4 gouttes d’huile essentielle de bois de rose

Une petite casserole, un fouet, une balance ou des cuillères doseuses, un bol et des petits pots.

Mode d’emploi pour réaliser un baume à lèvre maison

Faites fondre au bain-marie le beurre de karité et la cire d’abeille. Il faut y aller tout doucement. Mettre la cuillère de miel en continuant à mélanger pour lui permettre de fondre. Ensuite hors du feu, ajouter les huiles végétales et remuer. Quand le mélange commence à refroidir, vous pouvez y ajouter les huiles essentielles, remuer encore pour qu’elles se répartissent harmonieusement dans votre préparation.

Voilà c’est prêt !

Simple comme un jeu d’enfant, non ?

Il ne reste plus qu’à verser votre mélange dans des petits pots avant qu’il ne fige.

 

Quelles sont les propriétés des ingrédients utilisés dans nos baumes à lèvres ?

Le beurre de karité :

Est-il encore utile de le présenter ? Issu de l’arbre du même nom. Cet arbre donne des fruits contenant une noix dont on extrait le fameux beurre de karité.  Cet arbre fait partie des espèces en voie de disparition.

Ses propriétés sont nombreuses. Elles varient malgré tout en fonction de l’origine, des conditions de production et de la pureté du beurre. Assurez-vous que celui que vous avez est un beurre, brut, naturel et non raffiné.  C’est un grand classique des cosmétiques maison tant son pouvoir d’hydratation, de réparation et de protection est impressionnant.

Il est bourré de principe actif comme les acides gras : acides oléiques (oméga 9), linoléique (oméga 6) et stéarique ; de vitamines A et E, de latex, phytostérols (lipides végétaux) et alcools terpéniques .  Le beurre de karité répare, il cicatrise (acné), apporte hydratation profonde, élasticité et souplesse à tout type de peaux.

On aurait pu également utiliser du beurre de cacao.

La cire d’abeille (cera alba) :

Cette substance sécrétée par les abeilles pour construire les rayons à miel est pleine de propriétés.

En cosmétique, elle apportera beaucoup d’hydratation grâce à  sa richesse en vitamine A. Elle forme une sorte de film « imperméable » sur la peau qui empêche le dessèchement (propriétés hydrophobes) et renforce la protection naturelle. Cela est très appréciable pour les baumes à lèvre, car cette partie de notre visage est particulièrement sensible et peut vite se fendiller, se crevasser à cause justement de la déshydratation.

Elle a une autre qualité très intéressante quand on fabrique ses baumes : elle épaissit le mélange et le stabilise. Elle est malléable à température ambiante, donc votre baume sera facilement applicable, mais ne fond qu’à 63°, du coup très peu de risque que votre baume dégouline dans votre sac ! (sauf si vous le laissez des heures en plein soleil !)

Pour vous procurer de la cire d’abeille de bonne qualité, pensez à demander au vendeur de miel du marché local !

On aurait pu la remplacer par de la cire de soja.

Huile de pépin de framboise :

Comme son nom l’indique, cette huile est extraite des pépins de framboise. Elle est très riche en acide gras linoléique (oméga 6 : aide à la reconstitution des lipides de l’épiderme, freine la déshydratation, nourrit) et alpha linolénique (oméga3 : préserve l’élasticité de la peau et ont un effet anti-inflammatoire) et en vitamine E  (antioxydant). Deux acides gras que l’on trouve en général dans les huiles de poisson. Ici nous en avons tous les avantages sans l’odeur !!

Cette huile répare, protège du vieillissement, de la déshydratation et nourrit. Elle protège également du soleil (IP environ 30), mais pas en cas d’exposition prolongée ou intense. 

Elle a une très  légère odeur fruitée dont je suis fan.

Son seul défaut : elle s’oxyde rapidement et doit donc être conservée dans un emballage fermé à l’abri de l’air et de la lumière.

Huile de rose musquée du Chili :

Issue du fruit du rosier muscat (non ! rien avoir avec la rose !), cette huile est très riche en acide gras linoléique et alpha linolénique. L’huile de rosier muscat du Chili agit en profondeur en apportant à la peau  ce dont elle a besoin.

On aurait pu tout à fait utiliser d’autres huiles végétales pour bénéficier de propriétés plus spécifiques comme : l’huile d’onagre et de bourrache pour les peaux matures…

Les huiles essentielles:

La verveine citronnée ou odorante (lippia citriodora) :

Nous avons choisi cette huile, car en plus de ses propriétés anti-inflammatoires, elle a une action intéressante sur la peau quand celle-ci souffre à cause de problèmes affectifs et/ou émotionnels. J’aime à dire qu’elle est utile quand « embrasser » est douloureux.

Nos lèvres qui servent à embrasser peuvent souffrir (sécheresse) quand la personne que l’on voudrait embrasser n’est plus là ou s’éloigne (quelle qu’en soit la cause), comme un enfant qui quitte le doux cocon familial ; mais aussi quand embrasser la vie sous toutes ses formes nous est difficile !

Soit on adore son incroyable parfum citronné, soit on le déteste ! Son odeur apporte de la joie et met du “baume » au cœur !

La lavande aspic (lavandula spica) :

Nous l’avons choisi pour ses incroyables propriétés cicatrisantes, particulièrement intéressantes pour un baume à lèvre.

Elle sent la lavande ! Certains n’apprécient pas, je sais !

Le bois de rose (aniba rosaedora) :

Cette huile est très intéressante pour rétablir l’équilibre hydrolipidique de la peau. On lui attribue également des propriétés adaptogènes : elle aiderait, dans notre cas, la peau à s’adapter aux conditions qu’elle rencontre. Elle régénère les cellules et elle hydrate.  Son odeur très particulière,  faisant légèrement penser à celle de la rose, est subtile et se mélange parfaitement aux autres notes.

On aurait pu utiliser beaucoup d’autres huiles essentielles suivant les effets recherchés. Nous avons privilégié les huiles que nous avions et qui avaient un intérêt pour la beauté et la santé de nos lèvres.

 

Et le prix dans tout ça !

Figurez-vous que là encore vous serez surpris ! Pour faire 4 pots de baume à lèvre de 10 grammes chacun, nous avons dépensé  4,50 euros (1,12 euros le pot) sans les huiles essentielles  : il est difficile de chiffrer précisément 10 gouttes de verveine odorante (elle est un peu chère à l’achat, mais très peu de gouttes suffisent ; nous l’avions déjà dans nos placards) ou 4 gouttes de lavande, mais cela ne devrait pas grever beaucoup votre budget !

 

Allez-y, n’hésitez pas à vous lancer !

En plus d’avoir un fabuleux baume à lèvre, à un prix super abordable, vous passerez un excellent moment.

N’hésitez pas à mettre dans les commentaires votre retour d’expérience mais aussi la composition que vous avez choisi pour votre baume à lèvres cela pourra donner des idées à nos lecteurs

Vous aimerez peut-être ...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *