les clefs du bien-être Natur'elles

L’automne & la Médecine Chinoise

Restez au top en automne grâce à la Médecine Traditionnelle Chinoise

Ça y est, les feuilles commencent à tomber ! Alors que j’adore cette période de l’année, d’autres commencent à bougonner dès que les feuilles jaunissent ! D’après la médecine chinoise, mon énergie à moi est très yang. Le feu brûle en moi ; le chauffage central fonctionne, toute l’année, vous diraient mes amis. Ils sont habitués, maintenant, à me voir débarquer chez eux avec un simple pull alors qu’ils sont emmitouflés dans leurs doudounes ou, blottis sous quinze couvertures ! Du coup quand l’été est là et que les températures grimpent dangereusement, je souffre et suis un peu fatiguée ! La chaleur extérieure vient se rajouter à mon feu intérieur et « ça flambe » !

Pour les personnes qui craignent l’automne, c’est exactement l’inverse. En général, elles ont une énergie plutôt yin. Quand l’énergie très yang de l’été décroit, que l’énergie yin, de l’automne et de l’hiver prend sa place, ils en pâtissent. Ces personnes ont besoin de l’énergie solaire, yang (c’est leur carburant) et de la chaleur qui va de pair pour équilibrer leur propre énergie.

Lorsque le soleil baisse et que la nature se met peu à peu en veille, leur énergie fait de même et bien souvent leur moral aussi. Ils aimeraient bien hiberner tels l’ours ou la marmotte pour renaître au printemps  ! Oui, mais voilà, ce n’est pas possible ! On doit absolument continuer à être performant. Impossible de se laisser aller et de vivre au même rythme que Dame Nature. Notre organisme, lui, aimerait bien pourtant ! Pour le moment il fonctionne, encore, à plein régime faisant des réserves pour les longs mois hivernaux ! Il pense toujours qu’il va devoir utiliser ses réserves alors qu’aujourd’hui bien sûr ce n’est plus du tout le cas. On va continuer à bien le nourrir, à trop manger, encore plus gras que d’habitude pour se réchauffer, on va festoyer! Ça le fatigue ! En hiver, le métabolisme tourne au ralenti!

Comment faire, alors, pour entretenir notre énergie pendant cette période de l’année ?

Une solution est apportée par la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) et ses conseils en diététique. Cette médecine ancestrale est une médecine essentiellement préventive. Elle nous guide pour entretenir notre énergie vitale, au mieux, et donc éviter les problèmes de santé.

Quelques bases pour mieux comprendre la MTC.

La théorie des cinq éléments :

En MTC l’année est découpée en cinq périodes. Chaque période correspond à un élément. Nous trouvons donc : Le Bois, le Feu, la Terre, Le Métal et l’Eau. Chaque élément est associé à une saison, à un couple organe/entrailles, un climat, une émotion, une réaction, une couleur, un sens, une saveur…Ces cinq éléments sont en lien les uns avec les autres et interagissent entre eux.

Dans notre cas, l’Automne fait partie de l’élément Métal auquel on associe le couple Poumon/Gros Intestin, la couleur blanche, la sécheresse, la tristesse et les pleurs. Le goût est le piquant. Pour rester en forme en automne et conserver le maximum d’énergie, la théorie des cinq éléments nous conseille de privilégier les aliments de saveur piquante et de nature tiède ou chaude. La nature tiède ou chaude n’a rien à voir avec la température de l’aliment, mais dépend de l’effet que celui-ci produit dans notre organisme une fois ingéré. Il existe également cinq natures : chaude, tiède, neutre, fraîche et froide.

Au passage, je tiens à vous signaler que la MTC conseille de manger chaud (il s’agit bien de température cette fois!) ou du moins à température ambiante, le plus souvent possible, pour ne pas agresser le méridien de la rate ; cela évite également au corps d’avoir à réchauffer le bol alimentaire avant de le digérer ce qui lui demande beaucoup d’efforts. En mangeant chaud vous économisez donc l’énergie de votre corps.

Oui, mais moi, me direz-vous, je déteste tout ce qui est piquant !

En fait, c’est très simple. Il faut écouter son corps ! En MTC on part du principe que si vous avez envie d’un aliment « piquant » c’est que vous êtes en « vide d’énergie » de l’organe/entrailles correspondant et que vous avez besoin de le stimuler. Au contraire si cette saveur vous rebute, alors, vous êtes en plénitude d’énergie. Il ne faut pas stimuler, mais disperser l’énergie, ou plutôt l’équilibrer. Pour ce faire, vous devrez privilégier une autre saveur, ici la saveur de l’élément « bois » : l’acide.

En pratique, ça donne quoi?

Que mange-t-on pour rester en forme en automne?

Prenez le temps d’aller au marché, regardez les étals des petits producteurs locaux ou trouvez une AMAP (merci, Bérangère pour tes magnifiques légumes!) et inscrivez-vousObservez ce que l’on vous propose et vous saurez. La nature est bien faite quand on la laisse faire et qu’on ne la dérègle pas !  Elle vous offre tout au long de l’année, ce dont votre corps a besoin pour être en forme. En automne,vous trouverez donc des champignons, des poireaux, des carottes, de l’ail, de l’oignon, des navets, des poires, des châtaignes, des noix. Surtout, pensez à y ajouter de merveilleuses épices qui viendront renforcer la saveur piquante. Il y en a pour tous les goûts : gingembre, muscade, poivre noir, piment, cannelle, coriandre…

Quoi d’autre?

Essayez de profiter de ce que cette saison a de beau à vous offrir. A chaque moment de l’année, la nature nous propose des trésors. Prenez donc le temps de faire une longue balade en forêt.  Laissez-vous séduire par les merveilleuses couleurs des arbres et par l’odeur des sous-bois… Acceptez de lever un peu le pied et de vous ménager. Cette saison est propice à l’intériorisation. Pourquoi ne pas vous mettre à la méditation? Dorlotez-vous ! Au chaud au coin du feu, quand les températures se font plus froides, avec un bon bouquin, quelques huiles essentielles d’agrumes embaumant la pièce, une bonne tisane remplie d’épices, fumant entre vos mains, pour vous réchauffer le corps et le cœur. (Vous trouverez d’ailleurs très bientôt de fabuleuses recettes sur ce blog.)

Rappel : Tous ces conseils ne valent que si vous êtes en bonne santé générale et ne souffrez d’aucune maladie. Alors ils vous permettront d’entretenir et de stimuler votre énergie. Dans le cas contraire, il vous faut consulter un médecin acupuncteur. 

Pour aller plus loin  : Le site tendancesante.net regorge d’informations

Vous aimerez peut-être ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *